Vos invités ne sont pas photographes…

On me demande souvent pourquoi je ne souhaite pas que les invités prennent de photographies pendant la cérémonie (ou du moins pendant les moments clés de celle-ci).

En effet, dans mes contrats de prestations photographiques, il y a un petit paragraphe qui dit  :  « En parallèle, les mariés s’engagent également à respecter les instructions suivantes ; à savoir que 1) le professionnel ne pourra être gêné lors de sa prestation par des photographes amateurs 2) le professionnel ne pourra pas être tenu responsable des effets des flashs lumineux utilisés par les invités sur le rendu final des photographies 3) les portraits des mariés devront être effectués en leur seule présence, à l’exclusion de tout tiers sauf accord expresse du photographe. « 

En demandant ceci, nous ne souhaitons pas avoir l’exclusivité. Nous veillons en quelque sorte au bon déroulement de votre Jour-J.

Ennemi juré numéro 1 : le flash

Premièrement nombreux photographes amateurs pensent que l’utilisation du flash est nécessaire dans les lieux sombres comme l’Eglise. J’ai envie de répondre : oui mais non, ça dépend du matériel et de votre façon de travailler ! Personnellement, je n’utilise que des focales très lumineuses qui ouvrent à 1.8 et 1.4 ce qui me permet de faire abstraction du flash (que je n’aime d’ailleurs pas du tout). Par conséquent, mes réglages sont ainsi réalisés sur les conditions d’éclairage du lieu. Or dès que l’un de vos invités utilise son flash, il crée une source lumineuse supplémentaire qui n’était pas prévue et fausse donc mes réglages. Résultat en image :

 

photographe-mariage-nord-pas-de-calais-invites-flash

Oui c’est horrible ! La photographie est toute blanche et on peut le dire clairement ça ne ressemble à rien. En une seconde, vous venez donc de perdre des moments importants qui ne se reproduiront plus jamais.

 Ennemi numéro 2 : la foule en délire

Tata Josette qui n’a pas pu être présente aujourd’hui a demandé à tonton Jean de faire des photographies pour qu’elle ne loupe rien de ce jour si important. Pas de problème mais quelques conditions s’imposent tout de même !

Ce jour est important pour les mariés, il est chargé en émotions et certains invités ne se rendent pas forcément compte de ça. Résultat cette année un de mes mariés n’a même pas vu entrer sa belle dans l’Eglise car la moitié des invités étaient postés dans l’allée centrale pour avoir LA photo.

En parallèle, certains invités ne comprennent pas que vous avez pris la décision d’engager un professionnel et que celui-ci  se doit forcément de rendre un travail correct. Or parfois, il s’avère que ça devient trèèèès compliqué de jouer des coudes (surtout quand on mesure 1m65 et qu’on a une toute petite voix) pour avoir la meilleure place parce que 1) les cousins-du-tonton-de-la-mariée n’en démordent pas 2) qu’on est 15 photographes au mètre carré.

Ennemi numéro 3 : Iphone, Ipad, Ipartout !

Qu’on se le dise, le numérique c’est pratique, c’est intuitif, c’est facile. Oui mais à l’inverse sur les photographies du professionnel, c’est tellement moche et tellement présent.

 

Ennemi numéro 4 : les paparazzis

J’entends par paparazzis, toutes personnes susceptibles de nuire aux mariés le jour J. Je m’explique : oui c’est leur jour, oui tout le monde veut une photographie avec les mariés pour les souvenirs. Sauf qu’après avoir fait 81475236 photographies de groupes, on enchaine souvent avec les photographies de couple. Ce moment, est le SEUL, L’UNIQUE moment de répit des mariés de la journée. Un moment complice où ils peuvent pour la première fois souffler.

photographe-mariage-nord-pas-de-calais-eglise-flash

Photographes amateurs profitez donc de ce moment pour boire une coupe de champagne et arrêtez de conseiller aux mariés ce qu’ils doivent faire, quelle pose prendre et où se mettre. Vous épuisez les mariés qui n’oseront pas vous le dire et vous usez le professionnel qui va finir par perdre patience.

Amel&Sylvain-Marine-Szczepaniak-40

Alors quels conseils et astuces ?

Prévenez vos invités qu’un professionnel sera présent le jour-j et qu’ils auront accès à la totalité des photographies retouchées sur une galerie privée. Si vous avez peur de froisser certains proches optez pour la solution de secours, demandez au prêtre de faire une annonce avant la cérémonie. Je vous assure, l’autorité religieuse fonctionne à tous les coups !

Expliquez à vos invités que pour une fois, ils peuvent mettre de côté tablettes et téléphones pour profitez avec vous de ce si joli jour et qu’ils auront en effet besoin de leurs deux mains à la sortie de l’Eglise pour vous applaudir !

Faites vos photographies de couple en intimité et n’ayez pas peur de dire STOP quand vous avez votre quota de photographies de groupes.

SOURIEZ, ET PROFITEZ !

.
.

Étiquettes :

Marine Szczepaniak

Marine, photographe mariage et nouveau-né basée dans le Nord-Pas-de-Calais. Je me déplace partout en France pour vous accompagner le jour de votre mariage, mais je vous reçois également dans mon home-studio pour vos séances bébés.

Vous aimerez aussi :

  1. Répondre

    MissK

    6 septembre 2013

    Article très bien écrit ! Je vais de ce pas le partager sur ma page pro si tu es d’accord ;)
    Encore bravo !

    • Répondre

      marine

      6 septembre 2013

      Ohhhh merci ! Pas de souci du tout :D Je suis même hyper flattée que tu sois passée par ici !

  2. Répondre

    Caroline

    6 septembre 2013

    Entièrement d’accord avec cet article ! merci Marine :)

    • Répondre

      marine

      6 septembre 2013

      Merci à toi de lire mes articles :D

  3. Répondre

    Sonia Blanc

    6 septembre 2013

    Bravo pour cet article, tellement vrai, avec le soupçon d’humour et de conseil nécessaire !

    • Répondre

      marine

      6 septembre 2013

      Merci beaucoup ! Je suis ravie qu’il plaise :D

  4. Répondre

    val

    12 septembre 2013

    Voilà pourquoi je ne prends plus aucune photo lors des mariages de mes proches! On profite tellement plus du moment quand on n’a pas l’œil rivé sur l’appareil… Et puis effectivement, c’est une question de respect du photographe, mais aussi et surtout des mariés, qui ne sont pas là pour être les cibles volontaires d’invités qui mitraillent à tout va! Non mais!

    Très beau texte en tout cas, et super idée d’indiquer ces quelques lignes dans vos contrats.

  5. Répondre

    ferry claude

    12 septembre 2013

    bonsoir,
    je suis tomber sur cet article via FB et j’aimerais dire ce que j’en pense….. »FORMIDABLE »
    tout est tellement vrai et très bien écrit.
    les gens vont dire que je suis un confrère, et bien non, je suis un amateur qui aime la photo et je replonge dedans depuis peu, j’ai abandonné l’argentique en 2005 pour ne me mettre au numérique qu’en 2012.
    j’ai eu la chance et le privilège de suivre un mariage de la préparation au coucher, à la demande des mariés et en accord avec le photographe pro qu’ils avaient pris et je peu dire que j’ai tiré énormément de cette journée.
    tout s’est fait tellement simplement, les invités on eu des consignes au départ et tata Jacqueline et tonton robert ont rangés leur compacts qui fait zzzzing, bip bip dilong dans le sac a main.
    connaissant ce que c’est la photo, dés que je voyais que je rentrais dans son champs, je m’écartais, il levait son pouce pour me dire « bien joué » j’ai souffert à l’église de ne pas pouvoir ouvrir avec mon maigre caillou du kit 17-55 3.5, sans le flash pour ne pas le perturber mais ce jour est tellement important, c’est un film que l’on ne peu rembobiner et si le pro se loupe à cause d’invités indisciplinés, c’est au pro que le reproche sera fait et non à la famille.
    bonne continuation

    • Répondre

      marine

      13 septembre 2013

      Ça fait énormément plaisir de lire un commentaire comme le votre ! En fait c’est exactement ça : les invités ne pensent pas faire de tort aux mariés (bien au contraire) et c’est logique puisqu’ils ne se sont jamais glissé dans la peau du photographe pro. D’où la rédaction de ces quelques lignes qui permettent en quelques sortes de donner des pistes de compréhension au fait que bien souvent on râle pendant les reportages.

      Hé bien non nous ne sommes pas des « méchants photographes égoïstes » :D

  6. Répondre

    Laëtitia

    12 septembre 2013

    totalement d’accord !!!! Et si vous êtes ok j’aimerais pouvoir également diffuser cela sur mon site :)

    bonne continuation ^^

    • Répondre

      marine

      13 septembre 2013

      Pas de souci ! Vous pouvez partager l’article :) !

  7. Répondre

    Sabine François

    9 juillet 2014

    Génial ton post ! Mlle Boo !

    • Répondre

      Marine Szczepaniak

      11 juillet 2014

      Merci beaucoup :D

  8. Répondre

    guillaume durrand

    11 juillet 2014

    Super article!!!! sa me fait penser au mariage que j’ai fait le week end dernier…. dans la mairie des flashs de partout alors que je travail comme toi uniquement j’utilise que des focales très lumineuses pour évité le flash justement, et bah forcément plein de photo son brulés par les flashs… et a la sortie de la mairie tu te met a 4 – 5m de l’entrée pour bien les photographiers quand ils sortent et au moment clé…. bah ta des gros caves qui se foute devant toi pour prendre des photos… super… obligé de les faire dégagers et forcément bah c’est deja fini… les pétales sont lancés les mariés se refont un baiser pasque tu leur re-demande et forcément sa Saoul aussi les mariés…

    donc tres tres bon article, je pense le faire lire au prochain client que j’aurais pour qu’ils me comprennent mieux ;)

  9. Répondre

    Eloise

    11 juillet 2014

    très bien rédigée, tout a fait d’accord avec ton article.

  10. Répondre

    Fabrice Arensma

    12 juillet 2014

    Bonjour Marine, MERCI pour cet article, une belle « mise au point »………BRAVoO ! ( je le partage via un ami pro également )

  11. Répondre

    Loana

    30 septembre 2014

    Ce que tu dis dans l’article est tellement vrai, tellement magnifique… Les photos illustrent très bien le sujet :)

  1. Répondre

    Préparer son reportage #2 : votre photographe Vs vos invités | Salomé Macé Photographie

    7 décembre 2015

    […] Pour compléter cet article, je vous invite à lire les articles de Nathalie aka « La mariée en colère ». Celui ci n’est qu’un exemple parmi d’autres mais tellement intéressant pour vous, futurs mariés, qui préparez votre mariage avec l’envie que tout soit parfait le jour J.  […]

Laisser un commentaire

error: Content is protected !!